actualites
Temps de lecture : 2 minutes

La Norvège, connue pour être le plus grand producteur d’électricité renouvelable d’Europe, envisage de mettre en place une taxe sur l’exportation d’électricité pour maintenir les prix intérieurs à un niveau bas. Cette décision a été prise après une augmentation constante des prix de l’électricité en Norvège ces derniers mois.

norvege energie renouvelable

Les détails de la proposition

Le gouvernement norvégien a présenté une proposition pour taxer les exportations d’électricité à un taux de 1,5 øre (environ 0,15 centimes d’euro) par kilowattheure. La taxe s’appliquerait aux exportations excédant les niveaux normaux d’exportation. Cela signifie que les exportations inférieures ou égales aux niveaux normaux ne seraient pas affectées par la taxe.

Le ministère de l’Énergie norvégien a déclaré que la taxe sur les exportations d’électricité aiderait à stabiliser les prix intérieurs de l’électricité. La Norvège a connu une hausse significative des prix de l’électricité ces derniers mois, principalement en raison de la pénurie d’eau qui a entraîné une baisse de la production hydroélectrique. Les prix de l’électricité ont atteint un sommet historique en janvier 2023, avec un prix moyen de 125,2 øre (environ 12,5 centimes d’euro) par kilowattheure.

Les implications pour les pays voisins

La Norvège exporte actuellement une grande quantité d’électricité vers les pays voisins, notamment le Danemark, la Suède et les Pays-Bas. En 2021, les exportations d’électricité norvégienne ont atteint un record de 23,5 térawattheures. La taxe proposée pourrait entraîner une augmentation du coût de l’électricité pour les pays voisins, qui dépendent en partie de l’approvisionnement norvégien.

Toutefois, le ministère de l’Énergie norvégien a souligné que la taxe ne devrait pas avoir d’impact significatif sur les prix de l’électricité pour les consommateurs étrangers, car elle ne s’appliquerait qu’aux exportations excédant les niveaux normaux. De plus, la Norvège a un excédent d’électricité et peut donc continuer à fournir de l’électricité à ses voisins sans subir de pénurie.

Un enjeu économique en Norvège

La proposition de taxer les exportations d’électricité en Norvège a été présentée dans le but de stabiliser les prix intérieurs de l’électricité, qui ont augmenté de manière significative ces derniers mois. Bien que cela puisse entraîner une augmentation des coûts pour les pays voisins, le gouvernement norvégien estime que cela ne devrait pas avoir d’impact significatif sur les consommateurs étrangers. En tant que plus grand producteur d’électricité renouvelable d’Europe, la Norvège continuera de jouer un rôle important dans la fourniture d’énergie propre aux pays voisins et au-delà.

En résumé, la Norvège est connue pour être un leader dans la production d’énergie renouvelable, en particulier l’énergie hydroélectrique. Cependant, avec la demande croissante pour l’énergie électrique, le pays envisage de taxer les exportations d’électricité pour maintenir les prix intérieurs à un niveau bas. Bien que cela puisse aider à stabiliser les prix pour les consommateurs norvégiens, cela pourrait également affecter les exportations d’électricité vers d’autres pays européens qui dépendent de la Norvège pour leur approvisionnement en énergie.

Sources :

“La Norvège pourrait taxer les exportations d’électricité pour maintenir les prix intérieurs à un niveau bas”, Norway Today, 19 février 2023, https://www.norway.mw/2023/02/19/la-norvege-pourrait-taxer-les-exportations-delectricite-pour-maintenir-les-prix-interieurs-a-un-niveau-bas/.
“Energy in Norway”, Wikipedia, https://en.wikipedia.org/wiki/Energy_in_Norway.
“Electricity price statistics”, Eurostat, https://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php/Electricity_price_statistics.